Après Paris, Lyon confortée comme l'agglomération française la plus attractive pour entreprendre

C'est la quatrième année consécutive que Lyon se voit décerner la première place du palmarès des grandes agglomérations françaises les plus attractives pour entreprendre, devant Lille puis Toulouse (dans la catégorie « villes de plus de 500 000 habitants »).

Lyon, ville attractive pour implanter siège et bureaux de start-up et d'entreprises

Le palmarès des agglomérations les plus attractives pour entreprendre

Ce classement, établi par le magasine L'entreprise-L'expension et Ellisphère, exclut Paris et l'île de France, mégalopole européenne, qui concentrent de nombreux atouts et est difficilement comparable avec les capitales de province.

  1. ère place : Lyon
  2. ème place : Lille
  3. ème place : Toulouse
  4. ème place : Bordeaux
  5. ème place : Marseille
  6. ème place : Nantes
  7. ème place : Nice

Les critères pris en compte

Ce palmarès prend en compte trois critères distincts, qui sont la formation, l'écosystème et les infrastructures.

Concernant la « formation », sont pris en compte le nombre d'étudiants, de formations, de grandes écoles, le pourcentage de diplômés créateurs d'entreprises, etc...

Pour ce qui est des « infrastructures », on compare la durée d'un trajet pour relier la ville étudiée à Paris, la présence d’aéroports, de ports maritimes et fluviaux, d'autoroutes, d'installations d'énergies renouvelables.

Enfin, entre dans le critère « écosystèmes » le nombre de clusters, d'incubateurs publics, de technopoles, de pépinières d'entreprises (etc...), ainsi que le taux de chômage et son évolution, le chiffre d'affaires moyen des entreprises ou encore le taux de créations d'entreprises et sa progression.

Un bassin d'emploi

Lyon est en effet une ville très dynamique économiquement et dispose d'un bassin d'emploi important. Ainsi, depuis plusieurs années, les créations d'entreprises vont bon train, puisque près de 20 000 nouvelles entreprises sont enregistrées chaque année contre environ 10 000 cessations d’activités.

Des petites entreprises, des start-up mais également les grands groupes, nombre de sociétés s'y installent et s'y développent, notamment dans le domaine pharmaceutique, l'information, la communication.

De nombreux centre d'affaires implantés

On ne peut pas parler de Lyon en tant que ville dynamique économiquement sans évoquer le quartier de la Part Dieu. De grands projets y voient le jour et d'autres sont à venir, comme l'évolution de la gare lyonnaise qui va être rénovée : nouvel accès aux quais, désengorgement du hall, accès à la gare largement revu avec par exemple la transformation totale de la place Béraudier. De nouveaux bâtiments vont y être construits, à l'instar du projet Two Lyon, un projet de construction mené par Vinci, qui regroupera des hôtels, une tour de bureaux de 170 m de haut et 55000m2 de surface et une galerie commerciale. Cet ensemble viendra compléter l'ébauche d'une mini « skyline » lyonnaise, après la Tour du Crayon construite dans les années 1970, puis Oxygène en 2004 et dernièrement In City en 2015.

Si l'objectif n'est pas d'en faire un petit Manhatan, le quartier devient cependant un centre d'affaires important, deuxième quartier du genre derrière la Défense parisienne. Il est très dynamique économiquement puisque 2200 entreprises y sont implantées. On y dénombre 56 000 empois et l'on en attend 40 000 supplémentaires d'ici 20 ans. Entre 30 et 40 % des emplois concernent le domaine bancaire, les assurances et la finance, et 40% l'ingénierie énergétique, numérique et les transports.

Sur la Presqu'île, les centres d'affaires Citywork et des espaces de Coworking proposent des centaines de bureaux à la location, occasionnelle ou régulier.

Lyon est aujourd'hui une métropole au centre et à la banlieue dynamiques et attractifs. Si elle est consacrée depuis 4 ans ville de plus de 500 000 habitants la plus attrayante de France pour les entrepreneurs, c'est grâce à ses infrastructures de transports, sa situation géographique centrale, ses entreprises petites et grandes dont le nombre ne cesse de croître, et ses grands projets qui la tirent vers le haut.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer